Voilà plusieurs semaines que l'heure était à la morosité dans ma cuisine. J'irais même jusqu'à parler de scoumoune, mes quelques tentatives pour échapper à un quotidien morose s'étant soldées par un échec. Les petits flans au chèvre frais se sont fait la malle dans le four, l'estouffade a bien failli nous étouffer et il n'est pas jusqu'au pain grillé du petit déjeuner dominical qui me l'a jouée carbonero.

Je dois donc un grand merci à Hélène qui m'a tellement alléchée avec sa marmelade d'orange ensoleillée que j'ai eu envie de mettre moi aussi un peu de soleil dans ma cuisine.

La recette originale est ici. Vous pouvez la suivre à la lettre et en toute confiance, elle est excellente. Je vous recommanderais simplement de bien couper vos oranges en tout petits morceaux, ce qui prend certes beaucoup de temps mais vaut la peine. Regardez ...

marmelade_orange_1

Pour donner une petite touche personnelle et épicée à cette marmelade, je lui ai ajouté du rhum, du gingembre en poudre et ... un peu de neige !

marmelade_orange_2

L'ai-je bien mis en pots le soleil ?

confiture_orange

Sur ma lancée, je me suis dit que cette marmelade serait délicieuse avec de la brioche. Qu'à celà ne tienne, j'ai confectionné la toute première brioche de ma vie.

Brioche_Avent

Elle est belle non ? et bonne en plus avec un bon goût de fleur d'oranger. Il y a juste un petit hic ... elle n'a pas levé ! mais alors pas levé du tout. Fallait peut-être pas trop en demander pour une première fois ?