Vendredi soir nous étions invités par une jeune amie uruguayenne à une soirée "latino" au profit de son association "Todo para los niños" destinée à venir en aide aux enfants d'un quartier défavorisé de Montevideo.

Bien que je danse la salsa à peu près aussi bien qu'une machine à traire et que mon déhanchement soit plus oriental que brésilien, j'ai accepté avec plaisir car j'adore les rythmes latinos.

MarianaMariana_2La soirée a commencé par le cours de salsa de la très jolie Mariana, notre amie, puis s'est poursuivie par des danses que nous avons moyennement appréciées, "salsa mix" ou "cumbia techno", ce qui se joue dans toutes les boîtes d'Amérique du Sud et qui n'a plus grand chose à voir avec les rythmes d'origine.



TangoPuis nous avons eu droit à une démonstration de tango et même de milonga, ce qui n'est pas très courant sous nos latitudes. En deuxième partie de soirée les rythmes se sont faits cubains et nous étions déjà plus dans notre élément. La plupart des danseurs étaient des élèves de l'école de danse où se déroulait la soirée et c'était un régal de les regarder évoluer.

Mais nous nous étions venus pour eux, les TAMBOURS du groupe DEKERUZA venu spécialement de Genève et composé en grande partie de jeunes uruguayens.

Et c'est ainsi que mon petit mari, à 12 000 kilomètres de son pays, a fêté son anniversaire au son des tambours et du candombé, en parlant de tout et de rien, dans sa langue, avec des compatriotes, jusqu'à fort tard dans la nuit. Et je crois bien que rien n'aurait pu lui faire plus plaisir.

Tambores_4

Aux couleurs de la Celeste (la sélection nationale de foot)
et devant le drapeau uruguayen

Tambores_6

Tambores_3

Tambores_2

Vamo

Percussions